Domaine de Fontenille

LE DOMAINE DE FONTENILLE !

Route de Roquefraiche, 84360 Lauris

 

Impossible de le rater  – tout est calibré à la perfection.

La presse a été élogieuse sur les deux propriétaires Guillaume Foucher et Frédéric Biousse, et tant mieux.

Cette maison est ouverte depuis l’hiver 2015 et bien qu’habitant à côté je ne m’y étais pas intéressée plus que cela, craignant peut-être le trop….

Et puis et puis j’ai goûté leur vin « la cuvée Alphonse » et là j’ai vraiment ressenti un je ne sais quoi qui m’a donné envie d’aller voir de près. Ce vin me convient parfaitement, il est fait pour moi…….

Le Domaine, magique !!!  Vous avez vu les photos dans la presse  (Figaro Madame) et ça l’est magique ! Je vous en remets quelques unes…. (elles sont moins bien mais c’est pour être sûre que vous compreniez que c’est exceptionnel !)

Domaine de Fontenille le mardi

Domaine de Fontenille le mardi

Domaine de Fontenille

Domaine de Fontenille

D’abord le parc, Ridley Scott pourrait tourner un film ici, nous raconter une histoire…. Nous sommes dans un autre temps mais avec tous les codes actuels – c’est ce qu’on aime non ! Donc revenons au parc, les cèdres et les cyprès exceptionnels sans âge trônent en contrebas de la terrasse – toute la végétation et la flore méditerranéennes sont là mais organisées comme les jardins anciens à la française. Les carrés de roses, les carrés de lavandes ne sont pas sans rappeler les Jardins de Bagatelle. La pelouse « verte » comme on ne la voit jamais en Provence est savamment entretenue – on peut y marcher pieds nus, quel délice !

Les poteries trônent de chaque côté de l’allée centrale, habitées par des oliviers, celles de la terrasses abritent des lauriers blancs, les hortensias eux sont à l’ombre contre le mur de la terrasse. Les fontaines ruissellent inlassablement, des bancs nous accueillent partout dans le parc. Le regard est satisfait là où il se pose…… (Je ne vous parle pas de la grande piscine, mais elle est bien là).

Mais qu’est ce qui rend si sympathique cet endroit. Il est beau, très très beau, mais encore, il y a la vie. C’est un hôtel étoilé, mais les propriétaires ont la générosité d’ouvrir leur domaine au public, certains soirs, juste pour l’apéritif et goûter les vins de leur cru, ils nous laissent profiter de l’endroit – tout est ouvert. J’ai observé ces deux jeunes garçons, ils se mêlent volontiers à leurs hôtes, ils sont simples, c’est un peu comme si on arrivait dans la famille un jour d’anniversaire. Leur attitude me plaît et je m’empresse de le dire. Ce sont des hommes d’affaires, oui, merci à eux d’avoir de l’audace parce que nous aussi on en profite !

Donc oui, les apéritifs du mardi soir près de la fontaine, c’est très sympathique ; j’ai aussi testé le restaurant « La cuisine d’Amélie » sur la terrasse à l’ombre, un pur moment de bonheur, le menu est organisé en touches salées et sucrées avec « of course » « ma » cuvée Alphonse. Une délicieuse nourriture, légère, savoureuse, parfaite pour le déjeuner, il nous reste de la ressource pour vivre les désirs de l’après-midi. Le personnel est adorable, aucune précipitation, d’ailleurs j’y suis restée avec  mon amie tout l’après-midi. Oui, oui….

J’attends l’occasion pour découvrir les talents de Jérôme Faure pour la haute gastronomie. Je vous en reparlerai.

La demeure a subi un très grand travail de rénovation, mais l’esprit XVIIIème a été voulu, les salons en enfilade si agréables nous accueillent avec des canapés XXL. Une partie un peu « verrière » a été rajoutée et contribue encore à l’esprit. Tout est parfait.

Un des propriétaires est fondateur de la Galerie Particulière à Paris et à Bruxelles, il nous offre ses choix en exposant des œuvres d’artistes contemporains de sa collection. Tout se répond avec subtilité.

Offrez vous ce voyage, vous serez content. Un week-end, une semaine, ou juste un restaurant.

Une bulle de sérénité, la Provence dans son excellence !

Laisser un commentaire