• Home
  • /
  • Culture
  • /
  • Frédérique DURAN expose au Château de Lourmarin – A voir absolument !

Frédérique DURAN expose au Château de Lourmarin – A voir absolument !

 

Le 26 mars 2016 a eu lieu le vernissage de l’exposition des oeuvres de Frédérique Duran au Château de Lourmarin et nous a permis de voir et entendre cette artiste émouvante, à très forte personnalité, érudite, manipulant la matière pour la transformer en œuvre, connue dans la région pour être une artiste du verre, mais……..pas uniquement !.

Des sculptures monumentales en extérieur (dans un alliage particulier le duralinox qui résiste aux intempéries), des vitraux magnifiques sont visibles un peu partout dans le Vaucluse et ailleurs (le Var, les Bouches du Rhône, Monaco).

Pour n’en citer que quelques unes, les sculptures monumentales à AVIGNON : Salle de réception de l’Hôtel de Sade, une girouette pivotante à Agroparc et une sculpture pivotante au Carrefour Réalpanier, vous les avez sûrement rencontrées !

Les vitraux dans les églises de la région,  l’église Saint Michel de Frigolet, la chapelle Saint Jacques à Cavaillon,  ou l’église St Martin et les deux chapelles de la Fondation Otto à Monaco et bien d’autres encore.

Frédérique Duran est la créatrice avec Suzanne Berheim-Brunner, du musée de l’histoire du verre et du vitrail à Route de Saint-Pantaléon Les Bouillons 84220 GORDES

mail : duran.frederique@wanadoo.fr

site : musee-verre-vitrail.com tél : 04 90 72 22 11

Il ouvre ses portes pour la saison à partir du 1er avril 2016.

 

Aujourd’hui elle nous offre un autre aspect de sa vaste création, des encres de chine, des sculptures, des huiles et verres gravés qui font l’objet de l’exposition au Château de Lourmarin

Jusqu’au 23 mai 2016 au Château de Lourmarin

« L’œuvre au Noir » gravures d’après le livre de Marguerite Yourcenar

Et jusqu’au 30 Novembre 2016 toujours au Château de Lourmarin

« Un Autre Monde » Encres de chine, Sculptures, Huiles et Verres gravés

A voir absolument. Les encres de chine sont étonnantes de modernité ; je les affectionne particulièrement, un mélange de calligraphie et de croquis de modes d’un certain créateur japonais ! C’est mon ressenti qui n’engage que moi ! Des lignes et des silhouettes monastiques, monochromes pour la plupart. Certaines sont habitées par la matière, bien ancrées à la terre, légères cependant ; d’autres au contraire flottent, aériennes, la matière est remplacée par l’énergie.

 

One Comment

Laisser un commentaire